Aujourd'hui je vous présente un écosystème à domicile pour faire pousser ses légumes. La culture de la terre est essentielle pour se nourrir, pour vivre, mais il n’est pas obligatoire que les légumes poussent en terre pour nous nourrir. De nombreuses fermes biologiques en hydroponie ou aquaponie peuvent vous montrer tous les avantages, mais comment faire en ville ?

La solution pour la ville, c’est l’aquaponie

Faire pousser ses légumes et ses fruits dans l’eau, ou du moins dans un substrat qui n’est pas de la terre et qui, par ses caractéristiques, permet d’avoir une production bien plus abondante tout au long de l’année. L’aquaponie en quelques mots, c’est le besoin de recréer un écosystème autonome chez soi. Le but ultime étant de devenir autosuffisant en termes de légumes et de fruits, mais pas seulement. L’aquaponie permet de créer des interactions bénéfiques à chaque niveau de son installation, un peu comme la permaculture. De nombreux guides gratuits sur l’aquaponie sont disponibles en français et en ligne. Il y a même depuis peu des communautés grandissantes qui permettent de trouver des réponses, et de faire progresser, chez soi, ses cultures. Le kit de base en aquaponie Nul besoin d’avoir une grande surface pour faire pousser ses légumes et ses fruits. Il suffit juste d’installer un aquarium aquaponie et une table de culture. Là encore, même les non bricoleurs peuvent trouver des solutions grâce à des kits de démarrage en permaculture constitués d’un aquarium, de sa pompe et de son bac de culture. Il ne reste plus qu’à acheter les billes d’argiles, les semences et les poissons. Les poissons de l’aquarium, ou d’un bassin, profitent d’une eau purifiée par les plantes ; les plantes profitent des excréments et rejets des poissons à travers l’eau. Le microcosme, l’écosystème commence à se former pour le bien de tous, et atteindre petit à petit une production de légumes digne de ce nom.